Connexion

4. Pollinisateurs et pollinisation

Qui sont les pollinisateurs ?

Lorsqu’on évoque les pollinisateurs, on pense souvent à « l’abeille », et cela sous-entend généralement l’abeille domestique, appelée aussi abeille mellifère ou abeille à miel, que l’on élève dans nos ruches. Cette espèce domestique ne représente qu’une seule espèce, or le monde des abeilles est bien plus vaste, puisqu’on connaît près de 1000 espèces en France Métropolitaine, 2000 en Europe et 20 000 dans le monde

Si les pollinisateurs sont essentiellement des insectes, caractérisés par la présence de 3 paires de pattes, d’autres animaux à 4 pattes comme les chauve-souris, les lézards ou les oiseaux peuvent jouer un rôle dans la pollinisation mais c’est uniquement le cas dans les départements et territoires d’outre-mer concernant la France.

Au sein des insectes, en France métropolitaine on connaît presque 35 000 espèces d’insectes, répartis en une vingtaine d’ordres (24). 

Un ordre est un ensemble d’espèces qui présente des liens étroits de parenté phylogénétique, visibles dans leurs caractères morphologiques. Par exemple, les moustiques, mouches et syrphes font partie de l’ordre des diptères.

 Les principaux insectes floricoles et pollinisateurs se répartissent essentiellement dans ces 4 grands ordres :

  • Hyménoptères
  • Diptères
  • Lépidoptères
  • Coléoptères.

La terminaison -ptère vient du grec - pteron qui signifie “ailes”. 

C’est à partir de la structure et du nombre d’ailes, que sont classés les insectes. 

🐝 Les Hyménoptères, reconnaissables avec leurs 2 paires d’ailes membraneuses représentent 8 870 espèces en France, presque tous les adultes sont floricoles : Guêpes, Fourmis, Ichneumons, Micro-hyménoptères, Tenthrèdes… 

🦟 Les Diptères qui n’ont qu’une paire d’ailes sont près de 9 285 espèces en France, presque tous les adultes sont floricoles : de très nombreuses familles de moustiques et moucherons et de mouches, dont les fameux Syrphes.

🦋 Les Lépidoptères ou papillons, dont les 4 ailes sont recouvertes d’écailles représentent 5 700 espèces en France, presque tous les adultes sont floricoles. On distingue : 

Les Papillons de jour, dont les antennes sont en forme de massue (Rhopalocères) 

Les Papillons de nuit, dont les antennes sont différentes (Hétérocères) : notez que seulement 5% sont des "papillons de jour", et donc 95 % sont des hétérocères (papillons de nuit, même si certains volent de jour)

🐞 Les Coléoptères possèdent 2 paires d’ailes, dont la première constitue un étui (élytre) pour protéger la seconde sont plus de 12 000 espèces en France, dont plusieurs milliers comptent des adultes floricoles : Scarabées, Cantharides, Méloés, Mordéllides, Clérides, Coccinelles et de nombreux autres… 

Au-delà de ces 4 principaux ordres, d’autres insectes se nourrissent également (tout ou partie) dans les fleurs et peuvent ainsi participer au transport des grains de pollen (donc à la pollinisation), comme les Hémiptères (punaises), Névroptères (chrysopes), Dermaptères (perce-oreilles), Thysanoptères (thrips)... Enfin, il existe encore bien plus d’espèces d’insectes dans les départements et territoires d’outre-mer, encore loin d’être tous connus. 

 

Qu'est-ce que la pollinisation ?

🌸 La pollinisation est l’étape préalable à la fertilisation et la reproduction sexuée des plantes à fleurs. 

C’est le transport par le vent ou par un vecteur animal, d’un grain de pollen de l'étamine (organe mâle), vers le pistil (organe femelle) d’une autre fleur de la même espèce. 

La pollinisation peut être assurée par le vent, l'eau, mais essentiellement par des animaux : certains lézards, oiseaux, rongeurs, chauve-souris et même quelques lémuriens, mais surtout une grande diversité d'insectes.

Communauté
895 membres